Des commerçants wallons seront formés pour accueillir les expatriés chinois – Revue de presse RTL

Des commerçants wallons seront formés pour accueillir les expatriés chinois – Revue de presse RTL

Le Syndicat neutre pour indépendants et plusieurs associations de commerçants en Wallonie ont mis sur pied le programme “Welcome Chinese”, destiné aux communes amenées à accueillir des familles d’expatriés chinois dans le cadre de l’implantation d’entreprises, annonce le SNI mercredi.

La mentalité chinoise est différente de la mentalité européenne, écrit le Syndicat Neutre des Indépendants, dans un communiqué. Si les commerçants locaux veulent capter ce type de clientèle “à haut pouvoir d’achat“, “ils doivent savoir ce qu’il faut faire ou ne pas faire pour “commercer” avec les chinois”, poursuit le SNI. Le SNI organise donc des formations dont peuvent profiter les commerçants qui le souhaitent.

“Savoir qu’ils sont attendus, permettra aux expatriés chinois de se sentir accueillis et aussi sortir de l’isolement qu’ils ressentent souvent en arrivant dans nos villes. Le Sni en est convaincu et lance pour cette raison l’action “Welcome Chinese !”, indique encore le SNI.

Notre objectif principal est de former à l’accueil des expatriés chinois, les commerçants des villes où vont s’implanter prochainement les grandes entreprises chinoises”nous sommes appuyés sur les résultats d’une enquête nationale de terrain, complétés par une étude auprès des associations de commerçants. Ce n’est un secret pour personne : l’apparition de centres commerciaux périphériques a affaibli les centres”

Christophe Wambersie

Aujourd’hui, les touristes chinois sont déjà relativement nombreux en Wallonie. Mais l’implantation de grandes entreprises comme à Louvain-la-Neuve, le CBTC (China Belgium Technology Center) ou encore à Liège, le Groupe de Shenzhen 4 PX qui a créé une filiale pour y installer le géant de l’e-commerce Alibaba vont changer la donne. En effet, Il y a déjà actuellement une ligne de fret à raison d’une fois par semaine qui fonctionne entre Hong Kong et l’aéroport de Liège. Dernier exemple : Charleroi, avec le constructeur chinois de voitures électriques Thunder Power qui s’y implantera bientôt.  En outre, à Charleroi Airport, le projet de reprendre des vols touristiques vers la Chine dès le printemps 2019 se précise aussi…

Concrètement, trois soirées de formations se tiendront dans les villes partenaires. Les commerçants ayant suivi l’ensemble des modules de formations recevront une “attestation” et pourront ensuite obtenir un label de la Région Wallonne à apposer sur leur vitrine.  

À ce stade, près de la moitié des associations de commerçants représentatives en Wallonie ont embarqué dans l’aventure, dont celles de Gosselies et Gilly pour l’entité de Charleroi.

Article de RTL du 01/05/201 : https://bit.ly/3sIMtjX